Le Mag

Bio-fiche : Savez-vous ce qu’est l’aegisme ?

Publié le : 09 octobre 2017 par : M Jean Christophe GRIGNARD

Préambule - Pour mieux comprendre le jargon des biologistes… Ces fiches n’ont pas la prétention de remplacer un cours de biologie, ni d’être exhaustive.

Savez-vous ce qu’est l’aegisme ?

Certaines espèces utilisent d’autres animaux comme support, comme moyen de transport, comme abri ou encore comme bouclier.
Elles sont parfois qualifiées de « phorontes », qui signifie « porter » en grec. L’éminent biologiste Morton (1989), préfère à ce terme, celui d’aegisme, du grec aegidos qui signifie bouclier.

Cette relation particulière est une symbiose bénéfique pour l’un et neutre pour l’hôte.

Dans les faits, la relation est rarement stricte.
Ainsi, dans le cas du rémora, elle est également de type commensale car ce poisson se nourrit des restes alimentaires des animaux auxquels il s’accroche, voire mutualiste, car il peut aussi consommer les parasites cutanés apportant alors aussi un bénéfice à l’hôte.

 Aegisme - Plongée On Line 

Un autre exemple de cette relation, est un petit invertébré plat nommé Coeloplana bannwarthi. Il s'observe exclusivement sur les piquants d’un oursin, le Diadema. setosum et présente de nombreuses adaptations à la vie symbiotique.
De par sa couleur pourpre et sa morphologie, il devient presque invisible lorsqu'il s'enroule autour d'un piquant. Il se nourrit d'organismes planctoniques qu'il capture avec ses longs filaments pêcheurs.
Il utilise les piquants de l'oursin comme un substrat de fixation lui permettant d'accéder sans effort à la colonne d'eau et par là à une zone de pêche privilégiée, le tout en étant protégé par les longs piquants de son hôte.

 aegisme - Plongée on line aegisme - Plongée on line

Le Diadema. Setosum, oursin de grande taille, bien connu des plongeurs, hérissé de longs piquants pour parties venimeux et pouvant atteindre quelques 30 cm, abrite d’autres espèces dont deux poissons.
Le cardinal (Apogon sp.) et le poisson rasoir (Aeoliscus sp) s'observent fréquemment par petits groupes de 5 à 10 individus à proximité de cet oursin.
A l'approche d'un prédateur potentiel, ils se réfugient rapidement entre les piquants du diadème.
Ces deux espèces illustrent particulièrement bien l'aegisme, où l'hôte est considéré uniquement comme un abri ou encore comme un bouclier.

 aegisme - Plongée on line aegisme - Plongée on line

La richesse et la diversité des relations intimes observées entre ces organismes nous font prendre conscience du caractère essentiel de ce que l’on appelle les symbioses.
Ces interactions complexes, ces comportements ou ces coopérations entre êtres vivants sont loin d’être figées.

Cette fiche amène naturellement la question suivante : Savez-vous ce qu’est une symbiose ? 

Bio fiche déjà parues :
Bio-fiche : Savez-vous ce qu’est l’homoplasie ?
Bio-fiche : Savez-vous ce qu’est le mimétisme ?