Le Mag

Bio-fiche : Savez-vous ce qu’est le mimétisme?

Publié le : 24 septembre 2017 par : M Jean Christophe GRIGNARD

Par Jean Christophe GRIGNARD

Préambule - Pour mieux comprendre le jargon des biologistes… Ces fiches n’ont pas la prétention de remplacer un cours de biologie, ni d’être exhaustives.

Savez-vous ce qu’est le mimétisme?

Outre la reproduction, le rapport proie-prédateur et la survie sont intimement liés dans le monde aquatique. C’est à travers ces relations que la sélection naturelle s’opère.

Les individus moins aptes à se nourrir, à se développer et à se reproduire disparaissent…

Cependant, «la loi des grands et des plus forts n’est pas toujours de rigueur, il y a les petits malins!».
Certaines espèces ont développé différentes stratégies pour survivre dans leur environnement. L’une de ces stratégies d’adaptation est le mimétisme

Si vous poser la question à vos amis plongeurs, ils vous répondront probablement que, le mimétisme, c’est le camouflage… Oui, en quelque sorte, mais non, ce n’est pas si simple!

Le camouflage est une démarche qui consiste à imiter des objets inanimés de l'environnement subaquatique comme la roche, un caillou ou le sable.
C’est le cas du poisson pierre et du poisson scorpion, du turbot, de la sole ou encore des céphalopodes tels que la seiche ou le poulpe qui aisément se confondent avec le décor.

Biofiche mimétisme - Plongée On Line Biofiche mimétisme - Plongée On Line

Biofiche mimétisme - Plongée On Line Biofiche mimétisme - Plongée On Line

Mimétisme vient du grec –mimet- qui signifie imitation.
Il existe une différence majeure entre le mimétisme et le camouflage du point de vue de l’évolution.
Si l'aptitude au camouflage, notamment par la couleur, peut apparaître et se développer très rapidement au sein d'une espèce, le mimétisme au contraire implique un mécanisme complexe de coévolution mettant en jeu plusieurs espèces: le «modèle», l'«imitateur» et l' «espèce trompée».
C’est le cas du poisson fantôme, identique à s’y méprendre à un débris végétal issu d’un herbier, il se dissimule parfaitement de ses prédateurs et pousse le détail à reproduire sur son corps des incrustations d’algues calcaires.
Dans un tel cas, on parle alors de mimétisme cryptique.

La tromperie réside parfois aussi dans le fait de se faire passer pour un autre, par exemple, en se parant des attributs d'espèces non comestibles, voire dangereuses.

Enfin ceux qui dissimulent leurs caractéristiques prédatrices, comme la blennie dévoreuse arrachant des morceaux de peau à ses victimes et prétendant n’être qu’un poisson «nettoyeur de parasites».

Biofiche mimétisme - Plongée On Line Biofiche mimétisme - Plongée On Line

Il existe bien d’autres formes de mimétisme et cela serait long à expliquer.
Néanmoins, sachez de manière synthétique qu’il existe
des espèces inoffensives qui «copient» des espèces vénéneuses (Mimétisme selon Bates),
des espèces vénéneuses qui se copient entre elles (mimétisme selon Muller)
et celui d’espèces vénéneuses qui copient des espèces inoffensives (Mimétisme selon Mertens).

A noter qu’il existe aussi le mimétisme reproductif tel que le cas des orchidées, qui imitent à s’y méprendre le corps d’une abeille de façon à ce que l’insecte, trompé, se barbouille de pollen qu’il exportera ensuite sur une orchidée voisine favorisant ainsi la reproduction de l’espèce. 

En résumé, le camouflage est une mutation qui permet de donner à certains individus un avantage précieux d’où sa pérennisation. Dans le cas du mimétisme, on a à faire à une coévolution, nécessitant des millions de générations, entre trois acteurs différents.

Il faut donc toujours s’adapter, devenir plus fort, plus caché ou plus malin.
Le mimétisme est un de ces moyens, parmi d’autres; un cheminement long, laborieux, compliqué dont seul le hasard est le maître d’œuvre. 

Pour être totalement complet, vous entendrez parfois parler de bio mimétisme, lorsque l’homme s’inspire de la nature.
Les maillots, utilisés par les nageurs professionnels réduisant la résistance à l’eau sont inspirés des micro-denticules de la peau de requin.
Ces transpositions technologiques sont de plus en plus répandues.

Biofiche mimétisme - Plongée On Line Biofiche mimétisme - Plongée On Line

Savez-vous ce qu’est l’aegisme ? A découvrir dans la prochaine fiche.

Bio-fiche déjà parue
Bio-fiche : Savez-vous ce qu’est l’homoplasie?