Le Mag

Bio-fiche: Saviez-vous que les coraux ne sont pas des plantes ?

Publié le : 27 décembre 2017 par : Plongée On Line

par : M Jean Christophe GRIGNARD

Pour mieux comprendre le jargon des biologistes… Ces fiches n’ont pas la prétention de remplacer un cours de biologie, ni d’être exhaustives… (la Biofiche

Saviez-vous que les coraux ne sont pas des plantes ?

Nombre d’entre nous ont eu l’occasion de plonger dans les mers chaudes sur de magnifiques récifs coralliens, et lors des briefings nous entendons régulièrement le guide en charge de l’organisation dire «Cet après-midi nous allons plonger sur un magnifique jardin de corail…».

Le jeune plongeur se tourne alors vers son binôme et lui demande naïvement «Allons-nous visiter un parc, voir des arbres et des fleurs multicolores ?» 

les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line

Non, bien évidement vous savez tous que les coraux ne sont pas des plantes, ce sont des animaux et plus précisément des cnidaires.

Les apparences sont parfois trompeuses.
Notre besoin de nous raccrocher à des notions connues nous égare parfois dans des comparaisons hasardeuses. Les couleurs chatoyantes des coraux nous font penser aux fleurs de nos campagnes et les formes branchues immobiles ou analogues nous amènent à utiliser des termes de jardiniers au demeurant inappropriés comme « cette superbe patate de corail ».
Non et non, ce sont des animaux bâtisseurs, des colonies de plusieurs millions d'animaux minuscules qui vivent ensemble, sécrètent un "squelette" calcaire commun et construisent ainsi des structures arborescentes.

les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line

Paradoxalement, pour jeter un peu plus le trouble dans notre esprit, les récifs coralliens, qui ne sont pas des jardins botaniques, participent en association avec une algue (zooxanthelle) à la fixation du carbone. En absorbant le CO2 produit par le cnidaire, ces algues utilisent l’énergie solaire par photosynthèse pour produire des glucides que le corail utilise comme source de nutriments.

les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line

Est-ce cela qui est à l’origine de cette expression particulièrement usitée de « magnifique jardin de corail » ?
D’autant plus troublant que la racine étymologique du mot cnidaire signifie "ortie", faisant non pas référence à la plante mais aux cellules urticantes.
En effet, les cnidaires sont des prédateurs qui utilisent toute une variété de cellules caractéristiques (les cnidocytes) pour accrocher, harponner et engluer leurs proies. La plupart des quelques 9000 espèces de cnidaires se nourrissent de petits animaux, de plancton animal (zooplancton) ou végétal (phytoplancton).
Ce sont des animaux inféodés au milieu aquatique (marin à 99%) et caractérisés par la présence de cellules capables d'injecter, au contact, des venins.
Il s’agit lorsqu’ils sont sous forme libre de méduse ou sous forme fixée de corail, de gorgones, d’hydre ou d’anémone de mer.

les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line

Quoi qu’il en soit, lorsque vous entendrez cela lors de briefing, vous expliquerez qu’il ne s’agit pas de plantes mais bien d’animaux coloniaires.
Vous éviterez ainsi de colporter des idées fausses car la plupart d’entre vous savent que les cnidaires sont des animaux potentiellement dangereux (corail de feu ramifié, Millepora dichotom) et qu’ils constituent un risque pour le plongeur de par la présence de cellules urticantes et/ou de par la nature calcaire abrasive ou coupante du squelette.

les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line les coraux ne sont pas des plantes - Plongée On Line

Pour les néophytes, le fait d’associer fréquemment les coraux au monde végétal risque de jeter le trouble dans leur appren

tissage des notions de base et de la classification déjà complexe pour les apprenants. Alors parlons à nos plongeurs de « magnifique jardin zoologique de corail » et rappelons-leur que cet embranchement, au demeurant inoffensif et passif, ne l’est pas et peut causer des lésions par simple contact sur la peau.