Le Mag

Choisir ses palmes

Publié le : 14 novembre 2017 par : Plongée On Line

Par Philippe M

Comme nous vous le disions dans notre article introductif, choisir son matériel de plongée, n’est pas toujours simple lorsque l’on débute et on se trouve souvent fort dépourvu quand le moment d’investir est venu.

Cette fois nous allons aborder le sujet des palmes, matériel quasiment indispensable pour se déplacer sous l’eau, en particulier lorsque l’on est équipé (Bouteille etc..).

Bien choisir ses palmes est un gage d’efficacité et de confort et à l’inverse des palmes trop longues ou trop courtes, trop rigides ou trop souples peuvent être inefficaces et entraîner un essoufflement ou des crampes.

Comme pour tout le matériel de plongée, l’ensemble des fabricants propose de nombreux modèles de palmes. Des palmes de Plongée, mais aussi des palmes de nage, d’apnée et de chasse.
Même si certains moniteurs ou plongeurs chevronnés plongent avec des palmes d’apnée très longue, ces palmes ne sont pas adaptées aux « plongées classiques ».

Choisir ses palmes - Plongée On Line

Nous n’évoquerons ici que les palmes de plongée.
Elles se répartissent en deux grandes familles, les palmes chaussantes, prévues pour être utilisées pieds nus ou avec des chaussons très fins et les palmes réglables, prévues pour être utilisées avec des bottillons ou des chaussons épais.

 Choisir ses palmes - Plongée On Line

La palme chaussante comporte un « chausson » qui permet de maintenir le pied, comme un mocassin, une chaussure sans lacet, sans autre système de fixation.
Elle est la palme polyvalente par excellence. Facile d’utilisation, elle convient aussi bien à la nage en piscine qu’à la plongée en mer. C’est le meilleur investissement lorsqu’on débute la plongée.
Un conseil pour que votre achat soit parfaitement polyvalent. Lorsque vous achetez une palme chaussante, essayez là avec un chausson de plongée fin, et prenez une taille légèrement au-dessus de votre pointure habituelle. En effet, vous pourrez ainsi investir aussi dans une paire de chausson de néoprène (- de 20€) qui vous sera bien utile lorsque vous nagerez (pour éviter les frottements) et lorsque vous irez titiller les mérous dans une méditerranée à 15°.

 Choisir ses palmes - Plongée On Line

La palme réglable est pourvue d’un emplacement ouvert pour le pied, et d’une sangle à l’arrière du talon qui vient le maintenir dans la palme. Ces palmes disposent d’une structure plus épaisse que les palmes chaussantes qui donne un ensemble plus rigide.
Elles s’utilisent exclusivement avec des bottillons de néoprène. Ces derniers comportent une semelle qui a l’avantage de permettre de marcher sur des sols, empierrés, caillouteux et éventuellement d’accéder aux sites de plongée accessibles du bord.
Certains plongeurs préfèrent ces palmes car elles permettent une nage plus puissante, avec moins de remous, et sont plus efficaces lorsque l’on nage en « FROG-KICK » (en grenouille).
A noter : ces palmes sont moins adaptées à la nage, en surface !

Pour compléter
Le principe même de la palme est de prolonger notre pied pour nous permettre d’augmenter notre action sur l’eau, comme un éventail sur l’air.
Pour comprendre les différences qu’il y a entre les différentes palmes, imaginons que cette prolongation soit une planche de bois (rigide), nous aurions bien un résultat mais il faudrait des jambes d’athlètes pour les utiliser. A l’inverse imaginons que cette prolongation soit faite en tissus (souple) ce serait facile mais d’une totale inefficacité. 
Par ces 2 exemples on voit bien que pour bien choisir une palme il va falloir aussi tenir compte de sa propre morphologie et de sa puissance musculaire pour choisir la rigidité de la palme.
Une jeune fille de 40 kg devra utiliser des palmes différentes de celles d’un sportif de 90kg.

Les fabricants font de réels efforts pour utiliser des matériaux et des structures de palmes qui accroissent encore l’impact du palmage en donnant du « ressort » aux voilures de manière à faire bénéficier le plongeur de son mouvement d’une part et aussi de la réaction de la palme d’autre part. Là encore, selon le palmage que l’on adopte, on ne choisira pas forcément la même palme.
Pour un palmage court ou en grenouille on choisira une palme courte et plutôt rigide, pour un palmage ample, une palme plus longue et plus souple.

Heureusement, les fabricants ont créé aussi des palmes plutôt polyvalentes.

Alors, quelles palmes ? A vous de voir… 
Mais pour débuter, sans hésitation, la palme chaussante polyvalente !

Quelques modèles de palmes chaussantes « polyvalentes »

Chez AQUALUNG, on trouve 2 palmes de ce type, l’Express (50€) et la Stratos3 (50€)

Choisir ses palmes - Plongée On Line

Chez BEUCHAT, une première palme structurée aves des tuyères pour faciliter le mouvement la Flexjet (35€) et la Powerjet chaussante (50€) qui dispose d’évacuations latérales apportant aussi une souplesse de la nervure.

Choisir ses palmes - Plongée On Line

Chez CRESSI, 2 modèles ont retenu notre attention, la Pro Star (40€) et la réaction Pro (45€).

Choisir ses palmes - Plongée On Line

Chez MARES, 4 modèles répondent aux critères de polyvalence retenus, la Volo Race (50€), légère, puissante et facile à utiliser, la plus polyvalente avec l’Avanti Superchannel (40€), la palme la plus facile de la gamme. Viennent ensuite l’Avanti Excel (50€), plus puissante, plus exigente quant à la technique de palmage en nage, elle donnera d’excellents résultats en plongée et l’Avanti Quattro Power (75€) un peu plus rigide et structurée.

Choisir ses palmes - Plongée On Line

Chez SCUBAPRO, on distingue la Seawing Nova full foot (90€), la seule palme chaussante intégrant le nouveau concept de palmes avec une articulation de l’ensemble de la voilure, apportant souplesse et réactivité.

Choisir ses palmes - Plongée On Line

Côté palmes réglables, celles-ci ont bien évolué depuis les premières JetFin, courtes, lourdes et rigides mais à tuyères. Les derniers modèles ont adoptés un concept et un design relativement proche d’un fabricant à l’autre…

AquaLung a créé la Slingshot (100€)

Choisir ses palmes - Plongée On Line

BEUCHAT son modèle Aquabionic(140€) dont la voilure s’étire et s’ouvre pour augmenter la surface portante.

Choisir ses palmes - Plongée On Line

MARES, a développé la X-Stream (125€)

 Choisir ses palmes - Plongée On Line

SCUBAPRO la palme Seawing Nova 2 (140€) et la palme Seawing Nova 1 Gorilla (170€) -

Choisir ses palmes - Plongée On Line

Comme on a pu le voir, il y a de nombreux types de palmes à des prix très différents de l’ordre de 40 € à 170 €.
Toutefois, une paire de palmes peut se conserver très longtemps (plus de15 ans) en conséquence, le prix ne doit pas être le 1er critère de choix. 

Entretien : Pour garder longtemps ses palmes et ses pieds préférés en bon état. Il est souhaitable de les rincer régulièrement (les palmes! Pour les pieds c'est mieux de les laver aussi), de les faire bien sécher et de les ranger sans torsion ou flexion. Pour les chaussons et bottillons, il fait les laver (intérieur/extérieur) et bien les faire sécher.

Merci encore à Jérôme de Plongéquilibre pour ses précieux conseils

Liens utiles :
Palmes chaussantes 
Palmes réglables

Choisir ses palmes - Plongée On Line