Le Mag

Gombessa 5 – Planète Méditerranée – exploit humain ET recherche scientifique

Publié le : 19 juillet 2019 par : Plongée On Line

Tout est relatif…
390 000 kilomètres c’est la distance de la terre à la lune
120 mètres c’est la profondeur qui sépare les plongeurs de la terre ferme

4 jours pour revenir de la lune et retrouver l’atmosphère terrestre
4 jours pour revenir du fond et retrouver la pression atmosphérique 

Finalement Laurent BALLESTA et son équipe sont à la même distance (en temps) que les premiers astronautes qui ont marchés sur la Lune, le 21 juillet 1969 (heure de Paris), et dans un habitacle de vie d’une taille assez similaire.

Gombessa 5 - Plongée On Line

Nous arrêterons là notre comparaison, si ce n’est pour souligner, l’extraordinaire courage de ces 4 plongeurs (Laurent BALLESTA, Yanick GENTIL, Antonin GUILBERT et Thibault RAUBY).

Mais au-delà de l’exploit humain, cette expédition alimente en prélèvements et informations biologiques et environnementales, sous la direction scientifique de Julie DETER HOLON, les laboratoires scientifiques qui procèdent et vont procéder à toutes sortes d’analyses, recherche d’ADN, analyse génétique, mesure de la qualité, de la salinité, de la Température de l’eau, identification d’espèces, etc etc..
Pour l’exemple, lors de l’expédition Tara Océans, Eric KARSENTI (le directeur scientifique de l’expédition) expliquait que plus de 50 % des micro-organismes prélevés étaient inconnus comme leur interactions… et entraineraient des dizaines années de recherches

C’est aussi la découverte d’espèces inconnues qui vont être répertoriées, photographiées, classifiées et dont le génome sera étudié grâce aux prélèvements que les plongeurs ont le temps et la compétence de réaliser.

Gombessa 5 - Plongée On Line

L’expédition Gombessa 5, c’est aussi la mise en œuvre au service de la plongée sous-marine de techniques nouvelles.
En premier lieu l’association de la plongée à saturation et de l’utilisation du recycleur qui permet aux plongeurs de réaliser des plongées de plusieurs heures à plus de 100 mètres, sans palier de décompression supplémentaire.
La mise en œuvre d’un GPS sous-marin qui permet aux plongeurs de revenir à leur tourelle de remontée. Voilà un dispositif, s’il était adapté à la plongée loisirs, qui accroitrait encore la sécurité des plongeurs.

Gombessa 5 - Plongée On Line

Ce sont les images totalement inédites de Laurent BALLESTA qu’il saura nous faire partager lors de ses conférences et exposition au prochain Salon de la Plongée.

 Gombessa 5 - Plongée On Line

En synthèse, cette expédition va bien au-delà de l’exploit humain et d’une ballade d’un mois sur les côtes méditerranéennes (ou plutôt sous les côtes) dans un drôle de camping-car…
C’est une véritable expérience scientifique, humaine et technologique.

Crédit Photos :
Expédition Gombessa 5 © Laurent BALLESTA 
© Andromede Oceanologie