Le Mag

Mais qu’est-ce qu’ils regardent ?

Publié le : 13 juin 2017 par : Plongée On Line

En plongée, depuis quelques temps, je vois des plongeurs se rapprocher de gorgones ou d’anémone et rester là à observer ou à photographier et quand moi je me rapproche, je ne vois rien de spécial, et si je me rapproche encore, et qu’un guide bienveillant me montre du bout de son doigt ce qu’il faut voir, je ne le vois pas ou alors flou. Et si c’est flou… c’est flou !

Bah voilà, malgré mon extrême jeunesse d’esprit, si tum crois pas ta’are ta gueule à la récré, me voilà devenu, en un clin d’œil, presbyte. C’est-à-dire que mon œil, voire même mes yeux, ne savent plus faire un point net sur un objet rapproché. Diantre, fichtre et oserais-je, foutre…. Certes, j’aurais pu le deviner avant, mais j’ai de grands bras et du coup je n’ai pas de problème pour lire (par exemple).

Direction l’ophtalmo… une ordonnance et une visite chez l’opticien, plus tard, me voilà avec des lunettes sur le bout du nez mais surtout un masque avec des verres correcteurs

1er essai en, piscine, ça à l’air bien, je vois mes mains même de près, l’ajout des corrections n’est absolument pas dérangeant pour la vision de loin ou périphérique. 

Et en mer, Waow, non seulement je vois très bien la micro-faune, l’hippocampe pygmée, les crevettes transparentes et même les œufs des dites crevettes, mais aussi l’écran de mon appareil photo. Comment ai-je pû m’en passer avant ?

 

Le spécialiste historique des masques « corrigés », (Cressi, Mares, Tusa, Technisub la plupart des marques sont concernées) c’est Demetz, véritable opticien, Demetz vous fait un masque à votre vue (comme pour les lunettes), myopie, astigmatie etc…

Et en plus des masques, Demetz vous propose tout un catalogue de lunettes de sport, du golf au cyclisme en passant par le ski, la haute montagne ou même le tir. Catalogue à consulter sans modération

 

D’autres solutions uniquement pour la presbytie existent et peuvent vous permettre en quelques jours de retrouver la vue. Par exemple au Vieux Plongeur à Marseille et sur le net, ou dans votre boutique préférée.

 

A éviter : les bidouilles découpées, collées les verres progressifs etc… Faites vous conseiller par un spécialiste, ophtalmo, opticien et si possible plongeur.