Le Mag

Matos : J’ai commencé la plongée, et je suis accro !

Publié le : 19 octobre 2017 par : Plongée On Line

Par Philippe M

Suite à un baptême, aux Antilles, à la piscine ou au Salon de la Plongée, où pour la première fois ils ont mis un masque, des palmes et un détendeur dans la bouche et « respiré » et « évolué en apesanteur » sous l’eau… ils sont nombreux à attraper le virus et devenir accro pour ne pas addict !

C’est là que tout commence réellement... et tout le monde, du plongeur de Bronze à l’instructeur national, a débuté un jour et est passé par là :
- Baptême
- Premières leçons et premiers moments de solitude… (Dissociation bucco-nasale, vidage de masque, etc…)
- Premières longueurs avec palme, masque et tuba
- Premières stabilisations avec un gilet « club » - Premiers canards 

Brefs, premiers moments de la vie de plongeur.

Rapidement, le débutant « accro » voudra commencer à s’équiper mais ne sait pas trop par quoi commencer et se sent un perdu dans le vaste monde « merveilleux » du matériel de plongée.

Alors bien entendu il a acheté des revues qui donnent l’impression de faire partie d’un cercle restreint et élitiste de pratiquants d’un sport « à part ». (Si, si, dans le train ou le métro, avoir eu sous le bras AQUAMONDE, CHERCHEURS D’EAU, OCEANS, OCTOPUS, PLONGEE MAG, PLONGEZ! ou SUBAQUA donnait une « aura » particulière auprès de ses voisins de transport, ou du moins, c’est la sensation qu’on en avait).

Mais celui qui débute, reste souvent perplexe devant les tests comparatifs ou pas.
De l’école des fans à l’ordinateurs TEK permettant juste en appuyant sur un bouton d’afficher ses « runs » à 80m, ou de calculer ses paliers à l’oxygène pur ou à des mélanges « Hyperoxyques », ou encore la nouvelle combinaison étanche bien mieux que la semi-étanche 7mm, ne semble pas pour lui.

Son moniteur, évidemment supra compétent, lui a bien donné quelques conseils pour acheter ses premières palmes, son premier masque et son premier tuba.
Suivant ces conseils, il est allé dans un magasin multisports (mais si ! celui dont le nom veut dire « dix épreuves »), mais voilà devant l’offre pléthorique, l’absence criante de marques phares et les écarts de prix, il n’a pas su s’y retrouver et est reparti, frustré, les mains vides.

Matériel - Plongée On Line

L’objectif de nos prochains articles sera de donner des conseils simples et judicieux aux plongeurs débutants ou pas, qui souhaitent s’équiper, en les orientant vers le matériel, nécessaire, mais suffisant selon leurs objectifs et leur niveau.

Un plongeur débutant qui souhaite passer son niveau 1, pour partir découvrir profiter de son voyage annuel en Australie pour faire 2 ou 3 ballades sur la barrière de corail, n’aura pas les mêmes besoins qu’un débutant qui souhaite parcourir le monde (sous-marin) dans toute sa splendeur et profondeur.

Rendez-vous pour un premier article sur les masques.

Ah oui, premier conseil :
En tout état de cause, rien ne vaut l’avis d’un spécialiste
et justement des magasins spécialisés dans la plongée, dont les vendeurs voient passer des centaines de plongeurs, sont présents dans de très nombreuses villes de France et de Navarre.
Et dites-vous bien, que bien vous conseiller et vous vendre le bon tuba ou le bon masque leur garantie votre clientèle… à vie.

Et en janvier, au Salon de la Plongée, vous trouverez non seulement tous les produits chez tous les fabricants mais aussi de nombreux revendeurs qui pour l’occasion proposent leurs promotions.