Le Mag

Photographier un banc de poissons… Photographie sous-marine expliquée

Publié le : 26 décembre 2018 par : Plongée On Line

Par Jean Christophe GRIGNARD

Comment rendre la photo d’un banc de poissons intéressante ? Ou comment extraire un sujet d’un groupe d’individus identiques ?
L’effet de masse d’un banc peut-être un atout et permet aisément de remplir l’image mais réussir à isoler et à extraire un spécimen du groupe, apportera une plus-value évidente au cliché !

Plongée On Line Plongée On Line

Où ? Cette photo a été prise en Mer Rouge lors d’une immersion réalisée au lieu-dit South Reef d’Utopia Beach en Egypte, à une profondeur d’environ 3 mètres.

Qui ? Le sergent major (Abudefduf saxatilis), est une espèce peu farouche qui se déplace souvent en banc entre 0 et 15m de profondeur. Il est caractérisé par 5 rayures noires verticales sur ses flancs clairs et des écailles jaunes sur le dos. D’un naturel curieux, il constitue un excellent sujet pour les photographes car il ne s'effraye pas facilement à la vue des plongeurs.

Comment composer l’image ?

Plongée On Line Plongée On Line 

Toute la difficulté de la démarche réside dans le fait d’isoler un sergent major à l’avant plan en gardant à l’esprit qu’il s’agit d’un régiment ! L’important est donc de garder à l’esprit la règle des tiers et des intersections des lignes de forces de l’image (le point 2/3 inférieur ou supérieur au choix).
L’objectif est de privilégier l’approche silencieuse, de garantir le bon positionnement en tournant autour du sujet de manière à remplir l’image d’un maximum de spécimens et si c’est possible de dégager l’ensemble sur un fond uniforme.

Plongée On Line 

A noter que si l’on ose sortir du format classique, et que l’on recadre l’image en format 2:1, l’effet désiré s’en verra encore renforcé. Si vous êtes puriste ou pas, il est possible en post traitement d’enlever (spécimen en haut à droite) ou d’ajouter des spécimens en arrière-plan (x en haut et en bas à droite).
Cependant il ne faut pas abuser de cette technique au risque de dénature la photographie. -

Pourquoi ces réglages ? Vitesse 1/250 - ISO 400 - Focale 35 mm - Ouverture f11 - Mode manuel.
La vitesse permet ici de figer l’instant, l’ouverture a été forcée à f 11 permettant d’obtenir la zone de netteté la plus importante possible avec comme inconvénient de devoir augmenter un peu la sensibilité. Ce couple vitesse – ouverture permet aussi de renforcer le contraste entre l’avant et l’arrière-plan.

Avec ? Cette prise de vue a été réalisée avec un Nikon D 800 objectif Nikkor AF-S 16-35 mm f4, le tout placé dans un caisson sous-marin Hugyfot muni d’un dôme et de 2 flashs Inon Z 240 placés sur des bras articulés.