Le Mag

Sous le meilleur angle… Photographie sous-marine expliquée

Publié le : 29 décembre 2017 par : Plongée On Line

Par Jean Christophe GRIGNARD

La photo sous-marine, comme la photographie en studio, est une question d’angle de vue et de maitrise de la lumière.

Comment éviter le cliché banal ?
La question est souvent de savoir comment aborder son sujet pour le rendre esthétique et intéressant.
Contrairement aux modèles qui posent pour les magazines, les poissons ne sont pas toujours très coopératifs. Il m’a fallu de la patience et de l’observation pour saisir l’instant précis où cette perche de sable, juste sortie de son abri, est venue se placer face à mon objectif.

Perche de sable à tache noire - Plongée On Line

Où ? Cette photo a été prise en Mer Rouge lors d’une immersion réalisée au lieu-dit Utopia Beach, Egypte, à une profondeur d’environ 7 mètres.

Perche de sable à tache noire

Qui ? La Perche de sable à tache noire, Parapercis hexophtalma, est aussi appelée pintade de mer. Cette espèce, relativement commune dans les eaux peu profondes des récifs coralliens de la Mer Rouge mais aussi dans l’indo pacifique, mesure environ une douzaine de centimètres. Cependant ces poissons, outre un facies expressif, présentent une caractéristique originale, ils sont hermaphrodites protogynes, c’est-à-dire qu’ils commencent leur vie adulte en tant que femelle et changent de sexe par la suite pour devenir des mâles.

Comment composer l’image ?
L’utilisation d’un objectif macro de rapport 1 :1 permet d’être proche du sujet, sans pour cela l’être trop, au risque de voir l’animal s’enfuir.

Perche de sable à tache noire - Plongée On Line

Ce cliché prit de face, avec le sujet centré, apporte une dimension supplémentaire à l’image et génère, tel un émoticon, une expression particulière « d’étonnement, de curiosité ou encore de stupéfaction ». Il laisse libre cours à l’imagination de chacun dans l’interprétation…

Le recadrage volontaire de l’image dans un format carré accentue la dynamique ramenant les points d’attentions vers le centre. La zone de netteté est idéalement placée, et permet de conserver l’ensemble des détails du facies de cette perche de sable.

Perche de sable à tache noire - Plongée On Line

Pourquoi ces réglages ? Vitesse 1/125 - ISO 200 - Focale 60 mm - Ouverture f11 - Mode manuel. 
La vitesse permet ici de figer l’instant. Les deux flashs placés à 45°, de part et d’autre du sujet, permettent d’éliminer les éventuelles ombres et fixent l’image. S’agissant d’un objectif macro, l’ouverture a été forcée à f 11 permettant d’obtenir la zone de netteté la plus importante possible sur la tête du poisson et ce malgré la proximité du sujet.
Ce couple vitesse – ouverture permet aussi de renforcer le contraste entre l’avant et l’arrière-plan.

Avec ? Cette prise de vue a été réalisée avec un Nikon D 800 objectif Nikor AF 16 mm f2.8, le tout placé dans un caisson sous-marin Hugyfot muni d’un dôme et de 2 flashs Inon Z 240 placés sur des bras articulés.

Perche de sable à tache noire - Plongée On Line