Le Mag

Un grand projet, à partager

Publié le : 15 décembre 2016 par : Plongée On Line

De tous temps les explorateurs ont eu comme première mission de trouver le financement de leurs explorations.

Christophe Colomb était financé par la cour d’Espagne, Vasco de Gama par la cour du Portugal, James Cook par la cour d’Angleterre, etc., etc… et plus proche de nous, JY Cousteau fut financé d’abord par le millionnaire Loël Guiness, par son épouse Simone, et couru après des financements durant toute sa vie.

Et aujourd’hui, rien n’a changé. A moins d’être très riche, il faut trouver le financement de son projet.

Une étape majeure, cruciale, incontournable et plutôt désagréable, pour tout projet d’envergure.

Mais une chose au moins a changé (en fait il y en a plusieurs, mais là n’est pas le sujet), hier seuls les états, les grandes sociétés, les millionnaires pouvaient financer un projet. Ce qui a changé c’est qu’aujourd’hui, nous, en tant qu’individu, qu’association ou petite entreprise, on peut participer à ce type de financement et permettre à un explorateur (ça marche aussi pour les exploratrices évidemment) de passer cette étape décisive et à une exploration de voir le jour.

Après ce préambule (que j’espère éloquent), j’en viens au sujet …

Vous connaissez probablement Alban MICHON, de nom, de visu, voire plus… Passionné par les régions polaires et la plongée sous-marine, Alban est un aventurier et un explorateur. En 2010, il plonge au Pôle Nord géographique avec « Under the Pole », en 2012, il parcourt 1000km en kayak de mer le long de la côte groenlandaise, et s'immerge sous les icebergs. De cette expédition seront tirés le film « le Piège Blanc »et le livre "Glacéo"

  

En 2015, il fut le parrain du Salon de la Plongée et participa activement aux baptêmes de plongée en combinaison étanche dans la piscine polaire.

  

En 2017 Alban se lance dans une nouvelle exploration : L’expédition polaire « ARKTIC 2017 » et a besoin de vous.

Oui, même de toi qui me lit, là maintenant.

Dès 5 €, vous devenez CELUI qui a fait aboutir cette quête (ce n’est pas de la mendicité… La quête du Graal ou celle « d’atteindre l’inaccessible étoile » chère à Jacques Brel, n’en sont pas).

Parce que 5€ + 5€ + …= la réalisation d’un grand projet humain, écologique (on est loin du Paris Dakar et de son empreinte Carbone) et ambitieux.

Allez découvrir l'ampleur de son projet...… et si le cœur vous en dit, soyez celui par qui c’est arrivé.