Le Mag

Vivre pendant un mois par 120 mètres de fond

Publié le : 18 juin 2019 par : Plongée On Line

Planète Méditerranée, la prochaine expédition (Gombessa V) de laurent BALLESTA et son équipe, programmée pour le mois de juillet 2019 prochain est une première mondiale… 

Laurent BALLESTA, et son équipe, Antonin GUILBERT, Thibault RAUBY et Yanick GENTIL vont vivre une expérience inédite : Cohabiter dans un module pressurisé de 5m2 pendant 28 jours afin d’explorer sans limite les grandes profondeurs par 120 mètres.

BALLESTA - Plongée On Line 

Cette exploration sera possible grâce au mariage de deux techniques : 
La plongée à saturation (confinement dans un espace maintenu sous pression) 
et la plongée sportive profonde (utilisation de scaphandres recycleurs). 

 BALLESTA - Plongée On Line

Jusque-là, dans ses explorations précédentes, Laurent Ballesta et son équipe n’ont pu faire que de courtes incursions de 10, 20, 30 minutes à grande profondeur, nécessitant 3, 4, 5 heures de remontée lente afin de décompresser sans danger.

Grâce au projet Gombessa V, le temps de plongée ne sera plus limité.
Une tourelle les descendra chaque jour à grandes profondeurs, et ils seront ainsi libres d’explorer sans limite des espaces encore vierges d'observations.

Les objectifs de cette expédition/Expérience sont multiples : 
Scientifiques : Etudes des fonds marins et des récifs coralligènes mal connus des biologistes. 
Cartographies, analyses des écosystèmes, recherches d’espèces rares, études des niveaux de pollution en Méditerranée...
Les plongeurs vont aussi explorer certaines épaves et y exécuter des travaux simples que ni homme ni robot n’ont pu réaliser jusqu’à présent

BALLESTA - Plongée On Line

Physiologique et psychologique : Les 4 hommes vont rester 28 jours dans un module pressurisé à une pression 13 fois supérieure à la pression habituelle.
Si la plongée à saturation rend le projet viable, elle reste considérée comme un milieu extrême pour l’homme.
Cette expérience n’a jamais été étudiée dans des situations réelles et opérationnelles. 
Lors de l’expédition, les plongeurs respireront un mélange gazeux inhabituel composé majoritairement d’hélium (90 %) et seulement 2 % d’oxygène. - Un suivi quotidien des plongeurs sera donc indispensable pour affirmer que ces valeurs gazeuses n’altèrent pas leur santé.

Au Niveau psychologique, les plongeurs vont également vivre une expérience nouvelle, cohabiter près d’un mois dans un confinement extrême.

Ils seront seuls à décider de leurs actions à l’extérieur de la tourelle mais seront confinés le reste du temps dans un minuscule habitacle sous contrôle de l’équipe surface.
La transition entre l’immensité des fonds, la liberté d’exploration et le confinement extrême représente un grand intérêt dans le cadre d’une étude psychologique.

BALLESTA - Plongée On Line

Et enfin, une promesse d’images fortes et inédites.

 BALLESTA - Plongée On Line

A suivre…